Comment les femmes mormones parlent des sous-vêtements sacrés

Tout le monde n’est pas attaché à l’idée de préserver les vêtements. Lindsay Perez, 24 ans, qui vit à Salt Lake City, avait des infections urinaires persistantes qui, selon elle, ont empiré avec ses vêtements. Elle les laisse maintenant la nuit et après son bain.

Si elle avait le choix, a-t-elle dit, elle préférerait porter un collier croix ou une bague – populaire auprès des jeunes membres d’église – avec les lettres CTR, une référence à la devise “Choisissez le droit”, un rappel de faire des choix éthiques. “Il y a tellement de façons différentes de se souvenir de ce que j’ai promis”, a déclaré Perez. “Je n’ai pas besoin que ce soit à travers mes sous-vêtements.”

Dans les groupes Facebook privés pour les femmes à l’église, a-t-elle déclaré, les vêtements sont un sujet de discussion constant, certaines femmes espérant des améliorations et d’autres préconisant des vêtements tels qu’ils sont. Mais peu de femmes sont à l’aise d’approcher des dirigeants masculins pour discuter des fluides corporels, des infections et de l’intimité sexuelle.

«Les gens ont peur d’être brutalement honnêtes, de dire:« Cela ne fonctionne pas pour moi. Cela ne me rapproche pas du Christ, cela me donne des UTI », a déclaré Perez.

La discussion ouverte est également épineuse car les vêtements sont souvent moqués par des étrangers. Lorsque Mitt Romney, un membre de l’église, était candidat à la présidence en 2012, il a été ridiculisé par certains commentateurs traditionnels pour avoir porté des « sous-vêtements magiques ».

Ce genre de ridicule est “extrêmement douloureux”, a déclaré Jana Riess, chroniqueuse principale du Religion News Service qui écrit sur l’église et a mené l’enquête de 2016 avec un collègue.

C’est particulièrement douloureux parce que le vêtement symbolise une profonde connexion spirituelle avec Dieu. “L’une des plus belles choses à leur sujet, c’est qu’ils sont des sous-vêtements”, a déclaré Riess. “Cela exprime ma conviction qu’il n’y a aucune partie de mon humanité confuse qui n’est pas aimée par Dieu.”

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *